Index de l'article

Le SACL fait figure de précurseur en matière de plongée au Luxembourg car il fût la première association de plongeurs dans le pays. Sa fondation débute dans les années 60, c. à. d. à une époque ou la plongée sportive née après guerre en France était encore inconnue du large publique.

Le 20 avril 1963 quelques idéalistes fondèrent à Luxembourg le premier club de plongée sous le nom de Sub Aqua Club Luxembourg et son premier conseil d'administration était composé de Guy Jones - président, Guy Legloan - vice-président, Paul Beiler - secrétaire, Jean Pierre Friedrich - trésorier, Margot Sieber - membre et Frantz Schramm également membre.

Guy Jones


 

Comme à cette époque peu étaient ceux capables d'utiliser un matériel rudimentaire de plongée, les membres du SACL prêterent leur soutien aux autorités en cas de besoin. C'est lors d'une de ces interventions dans une écluse de l'Alzette que le président Guy Jones s'est tué accidentellement en 1964. Guy Legloan prit sa relève é la présidence jusqu'en 1977. De sa fondation en 1963 jusqu'à la création de la Fédération Luxembourgoise des Activités et Sports Sub Aquatiques (FLASSA) en 1972, le SACL était membre de la fédération Luxembourgeoise de natation et de sauvetage(FLNS). En outre le SACL était membre correspondant de la fédération française d'étude et de sports sous-marins (FFESSM) et il s'affilia dès juin 1964 au Comité Technique de la Confédération Mondial des Activités Subaquatiques (CMAS). Après avoir tenu pendant 10 ans le rôle de Fédération et contribué à la fondation d'autres clubs de plongée dans le sud du pays le SACL fonda ensemble avec la section plongée du Swimming Club ERA d'Esch/alzette et avec le Sub Aqua Club Dudelange la Fédération Luxembourgeoise des Activités et Sports Subaquatiques (FLASSA) en 1972.

A cet effet, le commisaire général aux sport de l'époque Mr Camille polver avait nommé le président du SACL, Guy Legloan, comme assesseur, tandis que parmi les onze administrateurs nommés par l'assemblée générale constituante, sept étaient membres du SACL: Jim Beicht, Raymond Fischbach, Adolphe Grevig, Paul Kinzle, Pierre Renard, Roland Schnitzler. Durant la période de 1963 à 1973 les brevets de plongée délivrés par la SACL étaient ceux de la fédération française. Grâce à l'aide des ponts et chaussées le SACL disposa très tôt d'une base de plongée avec compresseur au lac de la haute sûre à Lultzhausen. Pour ses activités d'entraînement en bassin, l'administration communale mit à la disposition du club d'abord la piscine municipale en ville (Badeanstalt) puis plus récemment celle plus moderne de Bonnevoie. Sur le plan sportif, le tableau des réalisations à l'actif du SACL est appréciable: La nage avec palmes (NAP) fit ses débuts en 1963, année de la fondation du club. La prmière course nationale eut lieu au lac d'Insenborn sur la distance de 3 km et fut remporté par Guy Jones. En 1966 fut crée le challenge du Mille Marin (1852 m) par Guy Legloan.


 

L'orientation Subaquatique (OSA) trouva ses premiers adeptes en 1970 groupés autour de Adolphe Grevig venu de la NAP et qui avec la collaboration de pratiquants français introduisit ce sport au Grand Duché. Des plongeurs comme Guy Scholtes, Paul Kinzle, Paul Corti s'illustrerent dans cette discipline. La chasse sous-marine, troisième discipline de la première heure, fut abandonnée en 1973 lors de la constitution de la FLASSA. Elle avait cependant permis aux membres de notre club de défendre nos couleurs notamment en :

  • 1966 aux championnats d'Europe à Biaritz.
  • 1967 aux championnats du monde à Cuba.
  • 1968 aux championnats d'Europe en Yougoslavie.
  • 1969 aux championnats du monde à Lipari.
  • 1971 aux championnats de la mer rouge à Djibouti
  • 1972 aux championnats d'Europe à l'Isle of Man.

 


 

Pour l'anecdote rapelons que Jim Beicht s'illustra aux championnats de Cuba pour avoir pris le plus gros poisson du championat. De 1968 à 1971 furent même organisés des championnats nationaux en Méditerannée.

Avant de clore cet historique et pour être complet, rappelons que les membres fondateurs du club à la recherche d'un emblème furent inspirés par la fée Melusina que la légende place à l'origine de la fondation de la ville de Luxembourg par le comte de Sigefroi en 963.

Melusina

Aller au haut